3 techniques pour apprendre par coeur

 

 

Vous avez du mal à assimiler les cours et souhaitez mieux muscler votre mémoire ? Apprendre par cœur permet d’améliorer la mémoire et retenir un volume d’informations conséquent. Pour vous aider, voici trois méthodes pour apprendre de manière efficace.

 

Les méthodes du champion de france de la mémoire : Méthode du SEL et du SAC

 

Sébastien-Martinez, champion de France de la mémoire nous confie son secret pour mieux aiguiser notre mémoire et se souvenir des informations de manière optimale. Il utilise la méthode du SEL (Sens, Enfance et Lien).

 

 

La méthode consiste à créer une bonne histoire en ajoutant du  SEL. Le S désigne les 5 sens sachant que chaque sens est relié à un nerf cérébral. En utilisant les 5 sens pour retenir une donnée, on augmente les chances de la mémoriser. Ensuite, le E désigne l’Enfance. En laissant s’exprimer son imagination comme un enfant de 5 ans, on arrive à créer une plus belle histoire. Enfin, on crée un lien entre chaque information comme dans une chaîne où chaque donnée devient un maillon. Les athlètes ont l’habitude d’utiliser cette méthode pour remémorer les informations facilement. Le but est de transformer les données en histoire et les encoder dans la mémoire pour les retrouver facilement au moment voulu. Vous pouvez aussi utiliser la méthode du SAC avec S comme Sélection, A comme Association et C comme Connexion. L’avantage de ces méthodes repose sur la rapidité de la mémoire à assimiler et à délivrer les informations.

 

Comment apprendre par cœur les chiffres et les dates ?

 

En cours d’histoire, retenir les dates et les chiffres peut devenir très difficile pour certains élèves. La solution, c’est d’appliquer cette technique facile qui a déjà fait ses preuves. Bien sûr, la concentration est indispensable pour que la technique fonctionne.

 

Voici les étapes à suivre pour avoir en tête tous les chiffres et dates. En premier lieu, associez chaque chiffre à une information que vous connaissez déjà. Par exemple, 75 fait penser à Paris. Ce sont des chiffres avec du sens qui sont plus faciles à retenir. Une autre méthode consiste à transformer le chiffre en quelque chose de concret. Par exemple, on peut transformer un chiffre en un consonne, c’est le major système. Il suffit ensuite d’ajouter des voyelles pour créer des mots qui évoquent des images. Il reste à se remémorer les images associées aux mots, qui à leur tour sont liés aux consonnes pour arriver aux chiffres. Une fois que tous les chiffres ont leurs images correspondantes, vous pouvez inventer une histoire comme un enfant. A chaque fois que vous verrez les chiffres, comme les dates par exemple, même les plus compliquées, il vous suffit de remémorer la petite histoire et vous vous souviendrez du reste.  

 

En bonus : comment se souvenir des noms et visages des personnes que l’on rencontre : La méthode de COAHR

 

Dans la vie de tous les jours, une bonne mémoire visuelle est d’une grande aide. Si vous avez du mal à associer les prénoms aux visages, voici en bonus une technique de mémorisation très intéressante.  La méthode COAHR comprend 5 étapes : Concentration, Observation, Association, Histoire et Revoir.

 

 

Premièrement, il faut être concentré sur le prénom et avoir envie de le mémoriser. Ensuite, il faut observer et même caricaturer les traits de la personne, d’où la lettre O. La prochaine étape consiste à associer le prénom avec une information connue. Si c’est le même prénom que l’un de ses connaissances, on pourra plus facilement le retenir.  S’il n’y a aucun lien logique ou direct avec le prénom, on peut utiliser les sonorités. Par exemple, lorsqu’on entend Thomas, on pense à tomate. Ensuite, il faut inventer une histoire, d’où le H. Par exemple, si la personne s’appelle Thomas, on peut supposer que son visage est rouge comme une tomate. Enfin le R consiste à revoir les informations et les consolider pour les encoder dans notre cerveau.  En répétant ces histoires,  vous verrez que vous vous souviendrez plus facilement des prénoms des personnes que vous rencontrez.

 

Désormais, apprendre les leçons, même les plus longues et les plus ennuyeuses deviendra un jeu d’enfant grâce à ces méthodes. Bien écouter en classe et poser des questions aux professeurs lorsqu’on n’a pas tout compris aide aussi à mieux assimiler les informations.
Vous voulez en savoir plus et apprendre à utiliser ces techniques de mémorisation ? Découvrez la formation de Sébastien martinez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *