Comment tourner la page sans conflit ?

Divorcer est une période difficile pour tous les couples. Il s'agit d'un changement de vie pour toute la famille y compris pour les enfants. Pour autant, il est possible de tourner la page sans se déchirer, en se respectant et en protégeant ses enfants de la déchirure inhérente à un divorce.

Choisir un divorce à l'amiable

Pour éviter les conflits entre les époux, votre avocat vous conseillera un divorce à l'amiable plutôt qu'un divorce pour faute. En effet, dans le divorce par consentement mutuel, les époux sont d'accord pour divorcer et sur les effets du divorce. Alors que dans le cas du divorce pour faute, l'époux qui sollicite le divorce devra prouver une faute de son conjoint dans ses devoirs. Évidemment, cela engendre des conflits et des rancunes entre époux. Le divorce à l'amiable ne nécessite même plus de se présenter devant un juge aux affaires familiales. Cela dédramatise le divorce et permet de refaire sa vie beaucoup plus rapidement. L'avocat sera là pour vérifier que les intérêts de son client sont bien préservés et lui soumettra après un délai de réflexion de 15 jours la convention de divorce à signer. Une fois cette convention signée, les époux seront divorcés et ils pourront retrouver leur indépendance tant morale que financière. Une nouvelle organisation familiale sera nécessaire pour que les enfants puissent vivre au mieux cette séparation.

Pourquoi éviter les conflits dans son divorce ?

Les époux qui choisissent le divorce par consentement mutuel sont divorcés beaucoup plus rapidement que lorsqu'un divorce pour faute est choisi. En outre, les époux peuvent se mettre d'accord sur les effets du divorce. La femme pourra choisir de garder son nom d'usage avec l'accord de son mari, la garde des enfants pourra être conventionnellement fixée et le montant de la pension alimentaire sera fixé d'un commun accord entre les époux. Bref, les époux devront faire des concessions mutuelles pour divorcer rapidement et à moindres frais. Les enfants du couple sont beaucoup plus sereins en cas de divorce à l'amiable. Les conflits évités permettent à l'enfant de garder une stabilité et de ne pas prendre parti pour l'un ou pour l'autre. Il est important de rappeler que la loi permet à l'enfant de solliciter l'intervention d'un juge s'il souhaite être entendu. Il peut, par exemple, solliciter une garde exclusive par l'un de ses parents. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *