Le désherbage en mode écolo : rêve ou réalité ?  

 

Round-up, glyphosat et autres désherbants chimiques n’ont pas la côte ! On parle même d’interdiction à l’échelle nationale voire européenne d’ici la fin 2018… Reste qu’il n’y avait guère plus efficace pour désherber – collectivités et  grands groupes comme la SNCF se retrouvent face à un nouveau défi. Se pose donc la question des alternatives au désherbage chimique et polluant, y compris pour les particuliers. Mais le désherbage écolo, ça existe vraiment ? Et est-ce que c’est efficace ?

Le retour en force du désherbage manuel

Parce que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, on note ces derniers mois un retour en force du désherbage à la main. Attention, « à la main » n’est pas synonyme de genoux dans la terre, d’efforts surhumains et de lumbagos ! Il existe aujourd’hui presque autant d’outils que de positions pour désherber : couteau désherbeur, crochets, binette ou arrache mauvaise herbe sont autant de solutions pour minimiser les efforts.

Les plus :

  • Solution très économique et parfaitement écologique
  • Maîtrise du désherbage, aucun risque pour la terre et les autres végétaux

Les moins :

  • Pas adapté à une grande surface ou à un désherbage dit rapide

H2 Le désherbage thermique : gaz ou électrique ?

L’autre versant du désherbage écolo  est représenté par de l’outillage semi-professionnel : on pense ici aux désherbeurs thermiques de nouvelle génération. Le principe est simple : utiliser l’énergie comme désherbant. La chaleur produite par l’appareil est généralement suffisante pour faire « griller » la plante après quelques passages. Pour 40 ou 50 euros l’appareil, l’investissement est plutôt intéressant !

Concrètement, le désherbage thermique consiste à imprimer un choc à une mauvaise herbe. Ce type d’appareil est particulièrement intéressant pour s’attaquer à des zones étroites ou difficiles à atteindre : interstices d’une terrasse, mauvaises herbes éparses sur des dalles, etc. On note cependant une efficacité moindre sur les herbes à racine profonde (comme les pissenlits). Mais globalement, ça fait le job ! En terme de consommation et de rendement, préférez les appareils électriques ; ceux qui utilisent des cartouches de gaz sont plus chers à la longue.

Les plus :

  • Écologique et assez pratique
  • Convient bien à des désherbages précis, sur des zones de petite ou moyenne surface
  • Portatif et finalement pas désagréable à utiliser

Les moins :

  •  Pour désherber des grandes surfaces, il faudra se tourner vers des désherbeurs thermiques puissants, forcément plus chers. Mais est-ce vraiment anormal ?

Le désherbage faussement écologique, et franchement désastreux

Finissons enfin avec les remèdes de grand-mère, les astuces lues dans les magazines et les fausses bonnes idées qui fourmillent. Désherber avec du vinaigre blanc ? On a vu mieux ! Désherber avec du sel ? Parfait pour rendre la terre stérile pendant des siècles. Désherber à l’eau bouillante ? Très peu efficace (il faudrait que l’eau soit extrêmement amidonnée), et drôlement onéreux ! Désherber avec du purin d’orties ? Gare au dosage, sans quoi votre désherbant deviendra un formidable engrais…

Bref, vous l’aurez compris : il n’y a pas de remède miracle ou de poudre de perlimpinpin naturelle, bio et magnifiquement efficace. On retiendra quand même le bicarbonate de soude qui, saupoudré sur des mauvaises herbes naissantes, a le mérite de réduire leur développement sans détériorer le sol alentour. Mais reconnaissons-le : ce n’est pas ça qui nous fera oublier l’efficacité du glyphosat…

En conclusion, le désherbage écolo, c’est possible si…

Désherber sans effort, sans désherbant, sans abîmer la nature, sans outil, sans… relève de la gageure, voire du rêve éveillé. Pour désherber efficacement, quelques mots d’ordre : préparer votre jardin efficacement : bêchage, binage, paillage vous éviteront bien des tracas. C’est bien connu : mieux vaut prévenir que guérir !

Ensuite, utilisez tout le panel de solutions : le désherbage manuel est parfait pour un petit potager, le désherbage thermique très efficace sur une terrasse. Les jardiniers en herbe sont de plus en plus réticents à utiliser des substances chimiques, et ils ont bien raison : le désherbage doit fertiliser votre terre et sublimer votre jardin, pas polluer votre sol.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *