Le miroir, cette pièce stratégique de la déco d'intérieur

Au-delà de son usage purement pratique pour se coiffer le matin ou vérifier que sa tenue soit parfaite sans fashion faux-pas, le miroir est à la décoration d’intérieure ce que la farine est au boulanger : INDISPENSABLE. Le miroir s’approprie la grammaire décorative de chaque époque pour s’intégrer sans fausse note à tous les styles de chaque intérieur. Design, psyché, en métal, sur pied, biseauté, XXL notamment, le miroir se joue alors des matières, des textures et des formats pour changer la perspective d’une pièce, pour la décorer ou tout simplement pour apporter avec raffinement de la lumière. Bref, les miroirs se font malins, esthétiques et fonctionnels à la fois. 

Modifier l’espace de vie en disposant des miroirs

LA pièce à chiner, à acheter

Depuis quelques années, les modèles rétro ont particulièrement la côte dans les tendances déco. Pièces irrésistibles pour toutes les pièces de la maison, les miroirs sont la source pour apporter une note de caractère à la décoration. Les modèles d’époque – miroir trumeau de style classique, miroir à par-closes notamment – les miroirs de barbier, les miroirs ronds en rotin ou encore les miroirs de sorcière sont quant à eux, les miroirs les plus tendance.

S’il ne fallait retenir qu’un style de miroirs, ce serait bien évident les miroirs de sorcières. Parmi tous les miroirs tendance du moment, les miroirs de sorcière que l’on appelait autrefois « œil de sorcière » permettent de diffuser la lumière de manière atypique.

Pour l’anecdote, ce miroir était le « troisième œil » pour les marchands et les banquiers dans le courant du XVI°. Le miroir de sorcière leur permettait ainsi de surveiller, de garder l’œil sur leur fonds de commerce tout en restant assis à leur bureau ou debout derrière leur comptoir. Il était également très présent dans les intérieurs bourgeois pour protéger les habitants du logis. Il se murmurait aussi que les maîtres très méfiants vis-à-vis de leurs domestiques installaient ces miroirs pour les surveiller en leur absence. Les pouvoirs magiques attribués à ces miroirs étaient alors très communs à une époque où les superstitions étaient monnaie courante. Le miroir de sorcière n’en reste pas moins l’ancêtre des caméras de surveillance d’aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit, il n’en demeure pas moins qu’il est très apprécié de nos jours pour diffuser la lumière au sein du logement. Son miroir légèrement déformant donne alors un esprit ultra rétro à une pièce. Et, le fait qu’il s’intègre parfaitement à tous les styles de déco – vintage, industriel, bourgeois, contemporain, design, chic, bohème par exemple – lui confère un atout de taille en matière de déco d’intérieure. Bref, un must-have tout simplement ! 

La clé du succès : uniformiser le tout

L’astuce pro pour que la composition soit parfaite est de prendre soin de varier les styles et les formes en veillant à ce que les cadres soient dans un même camaïeu de teintes. Et pour cause, l’important est d’uniformiser le tout. Très prisés des designers, rien n’empêche d’opter pour des modèles connectés voire magnétiques – on n'arrête plus le progrès en matière d’intégration des technologies sans fil – pour donner une autre fonction à cet objet. Le détournement d’objet ou de meuble de sa fonction première est d’ailleurs un leitmotiv en décoration d’intérieur. Une importance qui prend une place de plus importante tant est si bien, qu'une journée lui est consacrée dans le calendrier international des fêtes.

L'installation des miroirs

Les miroirs sont de véritables éléments de déco. Ils peuvent en effet devenir un véritable allié pour autant, qu'ils soient utilisés à bon escient et placés correctement. 

L’emplacement d’un ou de plusieurs miroirs dans la maison doit être réfléchi. En mettant notamment un miroir face une fenêtre, une source lumineuse ou à un autre miroir, on donne alors du volume à une pièce en faisant entrer la lumière. Pour donner de la hauteur, du volume, le fait de placer à la verticale des miroirs le permet alors. Le fait de les incliner très légèrement permet alors de créer un mouvement, ce qui est idéal pour donner un look arty à la pièce. En parallèle, il n’est pas indispensable que le miroir soit accroché au mur. Et pour cause, un grand miroir adossé contre le mur et posé au sol reflète alors un des coins de la pièce, de quoi donner l’illusion d’un espace démultiplié. Et, pour ceux et celles qui souhaitent décomposer l’espace avec légèreté, mettre en scène des miroirs muraux de même forme, mais de taille différente au-dessus d’un meuble ou du canapé éclaire alors la pièce en subtilité et en finesse. 

Attention toutefois, en matière de mode, mais aussi de déco, il est des choses qui ne se font pas. On évitera alors de placer un miroir dans les toilettes, à hauteur du bureau, face à un lit ou encore face à la porte d’entrée. Ce n’est effectivement pas feng shui, il serait dommage que les ondes positives ne circulent pas au sein de l’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *